Logo checknews.fr

Votre question

Le Hamas a-t-il vraiment annoncé vouloir rémunérer les familles de toutes les personnes qui seraient blessées ou tuées dans les affrontements d'hier ?
posée par irchuxy, le 15/05/2018

Bonjour,

Votre question s'inscrit dans le cadre des manifestations réprimées par l'armée israélienne aux frontières de la bande de Gaza. Depuis le début du mouvement de protestation il y a sept semaines, on compte déjà plus d'une centaine de morts côté palestinien. Les Gazaouis commémorent, avec ces manifestations, la Nakba («catastrophe», en arabe): en 1948, 700000 Palestiniens ont été déplacés pour permettre la création de l'Etat d'Israël.

Le Hamas, aux commandes dans la bande de Gaza, a bien annoncé, au début du mois d'avril, qu'il dédommagerait les personnes tuées ou blessés lors de ces manifestations. Voilà ce qu'écrivait alors Guillaume Gendron, correspondant de Libération en Israël et dans les territoires palestiniens :

Jeudi [5 avril], à la veille de cette «Journée des pneus» ainsi baptisée sur les réseaux sociaux, le Hamas a annoncé que chaque blessé par balle recevra un chèque (entre 200 et 500 dollars, soit entre 160 et 400 euros, selon la gravité de sa blessure) et les familles endeuillées 3 000 dollars (2 400 euros) d’indemnités.

«A la lumière des conditions économiques difficiles, le Hamas soutient les martyrs et le retour des blessés avec de l'argent», lit-on dans le tweet traduit en français depuis l'arabe du mouvement islamiste, qui renvoie vers un communiqué de presse en arabe titré «Le Hamas soutient les martyrs et le retour des blessés avec de l'argent».

La traduction anglaise du document nous a été transmise, par le Hamas sur Whatsapp. Il reprend notamment les propos d'un de ses porte-parole, Hazem Qassem: «L'aide financière du Hamas aux familles des victimes ne compensera pas leur perte, et n'égalera pas leur niveau de sacrifice pour la juste cause palestinienne.» On y lit ensuite que «cette contribution du Hamas s'inscrit dans le cadre de ses responsabilités sociales et nationales envers le peuple de Palestine dans sa lutte pour retourner dans sa patrie [homeland], briser le siège de Gaza et regagner sa liberté.»

Questionné pour savoir s'il avait déjà commencé à verser ces sommes d'argent à des familles de victimes, le mouvement islamiste nous a répondu ne pas pouvoir en dire plus que le communiqué.

Fabien Leboucq


Cette réponse vous a plu? Vous souhaitez en lire d'autres? Abonnez-vous à nos comptes Facebook ou Twitter pour continuer à nous suivre.

Partagez cette réponse

Nos dernières réponses