Logo checknews.fr

Votre question

Quelles conséquences pour l'entraîneur du PSG Unai Emery en cas d'élimination contre le Real Madrid ?
posée par Bruno "Pep" G., le 12/02/2018

Ce mercredi 14 février, opération spéciale Ligue des champions sur Checknews: la rédaction de Libé, emmenée par Grégory Schneider, répond à (presque) toutes vos questions sur le 8e de finale aller entre le Real Madrid et le Paris Saint-Germain

Bonjour, 

Pour ce que l'on peut en savoir, l'entraîneur espagnol du Paris-SG a été embauché en juin 2016 sans objectif de résultat explicite, mais avec une feuille de route impressionniste: la direction qatarie du club ayant fait le choix de ne pas reconduire le contrat de son attaquant star Zlatan Ibrahimovic tout en ne remplaçant pas, ou en tous cas pas qualitativement, Emery devait «réveiller» les joueurs restants. C'est-à-dire obtenir d'eux quelque chose que son prédécesseur, le Français Laurent Blanc, n'avait pas obtenu: Ibrahimovic inscrivant à peu près 50 buts par saison, on imagine le manque créé par le départ du Suédois.

L'analyse froide de la saison 2016-2017 dit ceci: le Paris-SG a perdu le titre de champion de France qu'il détenait depuis 2013 et il a été éliminé en 8e de finale de la Ligue des champions (l'objectif principal du club, du propre aveu récent de l'attaquant brésilien Neymar) alors qu'il atteignait les quart de finale chaque saison depuis l'arrivée des investisseurs qataris en 2011. Pour autant, la direction parisienne n'a pas diagnostiqué en échec d'Emery. Le total de points (87) obtenus en championnat, supérieur par exemple à celui qui avait permis aux Parisiens de remporter le titre en 2015 (83), est par exemple correct.

Surtout, Emery pouvait se targuer de certains succès : la nouvelle dimension prise par l'attaquant uruguayen Edinson Cavani par exemple, ou encore le match aller (4-0) remporté face au FC Barcelone en Ligue des champions, dans un style direct et agressif tranchant avec celui que Laurent Blanc donnait à l'équipe. Le fait est qu'Emery a eu droit à une nouvelle chance. Après, les objectifs très élevés du club parisien l'expose tout naturellement en cas d'échec. Par ailleurs, la configuration de son vestiaire a changé depuis les arrivées de Neymar et de Kylian Mbappé l'été dernier: il ne s'agit plus de «réveiller» les présents, mais de construire un écrin où les deux recrues s'expriment, sans les heurter compte tenu de leur valeur marchande élevé (222 millions pour le Brésilien, 180 pour l'international français) et ce n'est pas la même mission. Enfin, deux entraîneurs de renoms, Manuel Pellegrini et José Mourinho, se sont montrés publiquement intéressés par le poste de coach du Paris-SG depuis novembre. Ce n'est pas bon signe pour Emery.

Cordialement, 

Grégory Schneider

Partagez cette réponse

Nos dernières réponses