Logo checknews.fr

Votre question

Pouvez-vous, s'il vous plait , me dire ce que vous savez de cette photo?
posée par VOISINET Christiane, le 04/12/2017

Bonjour,

Vous souhaitez obtenir des informations sur la photo qui illustre cet article publié sur le site "La gauche m'a tuer" publié le 18 juin 2015.

Pour vérifier l'origine de l'image nous avons procédé de la manière suivante:

D'abord nous avons effectué plusieurs recherches d'image inversée sur Google Images et sur TinEye.  

Selon cette application de vérification d'image, le nom du fichier posté est : "evacuation-campement-migrants-chapelle-2-juin-2015-a-paris.jpg". TinEye a d'ailleurs remarqué que c'est avec ce nom que Mike Borowski, le rédacteur en chef de "La Gauche m'a tuer" a publié la photo. 

Ayant le nom du fichier-photo, nous avons donc recherché s'il avait également été posté sur Internet. Sur Google Images, nous cherchons donc "evacuation campement migrants chapelle 2 juin 2015 a paris". Parmi les résultats obtenus, on retrouve la photo du car, qui a été postée par le site "20minutes.fr".

Le lien renvoie vers un article publié le 5 juin 2015 par "20minutes.fr", où la photo est titrée "Evacuation du campement de migrants de La Chapelle le 2 juin 2015 à Paris — JOEL SAGET AFP". 

En cherchant le nom de Joel Saget, on découvre qu'il s'agit d'un photographe de l'Agence France Presse. Sa photo des personnes montant à bord d'un car a également été reprise par le journal La Croix avec une description similaire, dès le 2 juin 2015 pour un article au sujet de l'évacuation du campement de migrants de La Chapelle à Paris. Le journal indique que: "Environ 380 personnes échouées sous le métro aérien ont été orientées vers des solutions d’hébergements, mardi 2 juin à l’aube".

En résumé: à l'origine cette photo a été prise dans le XVIIIème arrondissement de Paris le 2 juin 2015, lors de l'évacuation d'un campement de migrants par la police. Le site La Gauche m'a tuer s'en est servi le 18 juin 2015 pour illustrer un texte au sujet de l'hébergement à Nanterre de 89 migrants expulsés de la porte de la Chapelle. 

Cordialement,

Jacques Pezet

Partagez cette réponse

Nos dernières réponses