Logo checknews.fr

Votre question

Christophe Castaner est-il vraiment gagnant avec le simulateur fiscal de Mélenchon?
posée par Serge Nicolie, le 01/12/2017

Question posée par Serge, le 1er décembre 2017

Bonjour,

Christophe Castaner s'est attaqué hier soir à la «révolution fiscale» de Jean-Luc Mélenchon (1), dénonçant le fait qu'elle ferait peser l'augmentation des impôts sur une part infime de la population. Et Castaner de citer un exemple, en affirmant avoir testé le simulateur fiscal mis en ligne par les insoumis pour que chacun puisse mesurer l'impact de la révolution fiscale. Ainsi, quelqu'un gagnant 8000 euros net par mois serait gagnant, selon Castaner... ce qui implique que seuls les Français gagnant plus que cette somme seraient ciblés... C'est la «baguette magique fiscale», a raillé le lieutenant d'Emmanuel Macron, expliquant que les rares contribuables touchés quitteraient la France dare dare. Sur les réseaux sociaux, les insoumis ont accusé le patron de LREM d'avoir triché sur cette exemple (certains ayant par ailleurs compris qu'il parlait de son cas personnel).

Castaner a dit deux choses différentes

Pour vérifier si l'exemple de Christophe Castaner se confirme sur le simulateur de la révolution fiscale de la France insoumise, il faut d'abord savoir... quoi vérifier. Car Castaner a dit deux choses différentes lors de l'émission.

Dans un premier temps, il évoque le cas d'un couple gagnant 8000 euros :

J'ai été pendant l'émission sur le simulateur d'impôts. J'ai vu qu'avec 8 000 euros de revenu net mensuel, deux personnes, je ne payais pas d'impôts et avec votre système je gagnais. Vous avez inventé la baguette magique fiscale .

Dans un deuxième temps, il ressort le même exemple, mais ne parle plus que d'une seule personne qui gagnerait 8 000 euros par mois.

Avec 8000 euros, je suis un gagnant. 

S'il ne parle que d'une seule personne touchant 8 000 euros par mois (la deuxième version), Christophe Castaner a tort. Qu'elle n'ait pas d'enfants ou plusieurs, cette personne serait perdante dans la France de Mélenchon et paierait plus d'impôts , par rapport au système d'imposition actuel (qui ne prend pas en compte la hausse de la CSG votée par la majorité). 

Les choses sont plus compliquées si on parle d'un couple qui gagne 8 000 euros mensuels nets (premier exemple). Celui-ci serait gagnant uniquement s'il n'a pas d'enfant ou s'il en a un seul à charge. Une personne en couple qui gagne 8 000 euros par mois à deux, verrait ainsi son imposition diminuer de 30 euros par an par rapport au système actuel avec aucun enfant à charge, et de 274 euros par an avec un seul enfant. A partir de deux enfants, le système s'inverse et le couple paierait plus sous Mélenchon que sous le système actuel.

Notons toutefois que cela ne signifie pas qu'un couple ayant des enfants paye plus qu'un couple n'en ayant pas, mais qu'il paierait plus par rapport à aujourd'hui. Ceci s'explique par la suppression du quotient familial programmée par les Insoumis, ce qui était déjà expliqué dans un précédent Désintox

Le cas particulier de Castaner

Enfin, certains ont cru reconnaître dans l'exemple du secrétaire d'Etat sa propre situation. Vu que le salaire évoqué (8000 euros net) est proche de celui que perçoit un secrétaire d'Etat (9940 euros bruts, soit autour de 7600 euros nets). L'utilisation à plusieurs reprises de la première personne du singulier a pu laisser croire qu'il parlait de sa situation personnelle. 

Si tel est le cas, Castaner se trompe : sous la régime fiscal de Mélenchon, il serait perdant par rapport à la situation actuelle.

Comme le racontait Libération dans un portrait qui lui était consacré il y a quelques mois, Christophe Castaner est marié, sa femme est cadre bancaire (mais l'on ne connaît pas son revenu mensuel, elle est cà 80% selon les informations qu'elle a donné à Checknews) et ils ont deux filles (l'une en classe prépa, l'autre collégienne) toujours à la charge de leurs parents.

Les revenus du couple excèdent nécessairement 8000 euros nets. Avec deux enfants à charge et un revenu supérieur à 8 000 euros par mois, le couple payerait systématiquement plus d'impôts avec Mélenchon que sous l'imposition actuelle. Par exemple, avec un revenu de 11000 euros nets mensuels à deux et deux enfants à charge, le couple payerait 1616 euros en plus par an. 

Résumons : l'affirmation de Castaner n'est vrai que s'il parle d'un couple n'ayant pas d'enfant ou ayant un seul enfant à charge. Dans tous les autres cas (célibataire gagnant 8000 euros ou couple gagnant 8000 euros avec plus d'un enfant), les impôts augmenteraient. 

Cordialement,

Pauline Moullot

(1) La révolution fiscale de Mélenchon prévoit une refonte du barême de l’impôt sur le revenu  (14 tranches), une CSG progressive (5 tranches) et la disparition du quotien familial remplacé par un crédit d'impôt égal pour chaque enfant (1000 euros par an quel que soit le revenu des parents).

Réponse publiée le 1er décembre

 

Partagez cette réponse

Nos dernières réponses