Logo checknews.fr

Votre question

Dans le journal de France 2, des applaudissements ont-ils été ajoutés à la fin de la phrase coupée de Jean-Luc Mélenchon ?
posée par Romain Goedseels, le 01/12/2017

Question posée par Romain, le 1er décembre 2017

Bonjour,

Voici ce qui s'est passé au JT de France 2 samedi 25 novembre: le sujet sur la convention de la France insoumise à Clermont-Ferrand était anglé sur la déprime du mouvement et de son leader. On entendait alors Mélenchon dire: «Nous venons de subir un revers. Il paraît que si je le dis, je démoralise. Non. Je le dis, parce qu'on est démoralisé». Une phrase ponctuée d'applaudissements avant un retour du commentaire du journaliste. 

Comme on l'avait déjà expliqué dans une précédente réponse Check News, cette phrase a été sortie de son contexte. Voici ce que disait en fait Mélenchon: «Nous venons de subir un revers. Il paraît que si je le dis, je démoralise. Non. Je le dis, parce qu'on est démoralisé dans certains secteurs de la société. Parce que cette bataille a été conduite en dépit du bon sens, et que je n'ai pas peur de la dire, et je le répète : la division syndicale nous a nui d'une manière incroyable dans la bataille.» France 2 s'est excusé de cette coupe dans le JT du 27 novembre, et à diffusé la phrase dans son intégralité. 

Mais hier soir, lors de l'Emission politique, le leader de la France insoumise a de nouveau attaqué les journalistes face à lui (la cheffe du service politique de France Télévisions Nathalie Saint-Cricq et Jean-Baptiste Marteau, l'auteur du sujet tourné à la convention): «Oui, oui vous me posez une question, moi je vais vous en poser une aussi: C'est vous qui avez décidé de couper mon truc et de rajouter des applaudissements derrière ou c'était lui?» Les dénégations des deux journalistes suivent aussitôt: «Des applaudissements? Il n'y a absolument pas eu d'applaudissements rajoutés monsieur Mélenchon, à aucun moment. Il y a eu une erreur. On veut bien reconnaître certaines choses», assurent-ils tous les deux. 

Alors, des applaudissements ont-ils été rajoutés ou non?

Il suffit de comparer les deux vidéos pour avoir la réponse. Il n'y a aucun applaudissement après les mots «on est démoralisés». Le public attend que Jean-Luc Mélenchon ait fini sa phrase avant d'applaudir légèrement, puis plus fortement à la fin de sa tirade quand il affirme: «la division syndicale nous a nui d'une manière incroyable dans la bataille. Honte à ceux qui en sont responsables, pas à ceux qui en ont été les victimes». 20 secondes plus tard. Des applaudissements ont donc bien été rajoutés dans le sujet de France 2.

 

Cordialement,

Pauline Moullot

Vidéo: Youness Rhounna

Réponse publiée le 1er décembre 2017 

 

Partagez cette réponse

Nos dernières réponses