Logo checknews.fr

Votre question

Le référendum sur l'indépendance de la catalogne est-il réellement illégal ? Ou bien le gouvernement espagnol cherche-t-il uniquement à légitimer la répression actuelle ?
posée par Corentin, le 27/09/2017

Bonjour,

Oui, ce référendum est bien illégal au regard de la Constitution espagnole et de l'interprétation qui en a été donnée par le Tribunal constitutionnel espagnol. Mais il est légal selon la loi catalane...

Le 9 novembre 2014, une consultation citoyenne était organisée par Artur Mas, alors président de la Généralité de Catalogne (qui réunit le Parlement et le Conseil exécutif catalans). La question portait sur l'indépendance de la communauté autonome, mais le vote était déclaré inconstitutionnel par le Tribunal constitutionnel espagnol: «Il ne fait pas partie des compétences des autonomies d'organiser des consultations, qu'elles soient ou non référendaires, qui ont une incidence sur les questions fondamentales résolues par le processus constitutionel [...]»

Cette question que résout le processus constitutionnel, et sur laquelle les communautés autonomes n'ont pas le pouvoir de décision, est celle de l'unité de l'Espagne. Le deuxième article de la Constitution espagnole de 1978 tranche ainsi la question: «La Constitution se base sur l'indisoluble unité de la nation espagnole, patrie commune et indivisible de tous les Espagnols, et reconnaît et garantit les droits à l'autonomie des nationalités et des régions qui la composent, et la solidarité entre chacune d'entre elles.»

Déjà, en 2006, quand les Catalans avaient tenté de changer les statuts de la communauté autonome (en faitsant de la Catalogne une «nation») la saisine du Tribunal constitutionnel par le Parti populaire (droite) au pouvoir à Madrid avait donné le même résultat. Les juges avaient estimé que la Constitution ne «reconnaît qu'une seule nation, la nation espagnole».

Ces interprétations juridiques, conjuguées à l'intransigeance du pouvoir central, ont poussé les indépendantistes catalans à organiser une «révolution juridique», comme l'expliquait Anthony Sfez, doctorant et membre de l'Ecole des Hautes études hispaniques et ibériques, dans une tribune récente publiée dans Libération. L'objectif pour les indépendantistes : faire prévaloir la législation catalane sur les lois (mêmes fondamentales) espagnoles.

Une situation que résume Anthony Sfez : «Aujourd’hui, il y a donc en Catalogne deux ensembles normatifs qui prétendent déterminer la frontière entre le légal et l’illégal: l’ordre juridique espagnol émanant de la souveraineté du peuple espagnol; et un nouvel ordre juridique catalan, émanation, selon le Parlement catalan, de la souveraineté de la nation catalane, qui cherche à remplacer le premier. Laquelle de ces deux légalités s’imposera?» La question reste entière. 

Fabien Leboucq

Le 02/10/2017

Partagez cette réponse

Nos dernières réponses

  • Où en est l’enquête sur les assistants parlementaires de Jean-Luc Mélenchon à l’UE ?

    Affaires Jean-Luc Mélenchon France Insoumise
    Voir la réponse
    publiée le 15/12/2017
  • Pourquoi Leetchi permet-il le financement participatif de mosquées ? Les fonds sont-ils propres ?

    Islam Economie Numérique
    Voir la réponse
    publiée le 15/12/2017
  • Le Rwanda a-t-il mandaté un cabinet d'avocats américain pour enquêter sur le rôle de la France avant, pendant et après le génocide ? Et si oui, pourquoi aucun média français n'en fait part ?

    Afrique Médias Rwanda Génocide
    Voir la réponse
    publiée le 15/12/2017
  • Pourquoi la fermeture d'un passage à niveau coûte-t-elle environ 5 millions d'euros? (chiffre - France 2, Journal de 13h le vendredi 15 Décembre 2017)

  • Dans une vidéo postée sur le site internet pour l'emprunt patriotique du FN, Marine Le Pen explique que la banque HSBC a clôturé son compte sans raison valable. Est-ce vrai ?

    Marine Le Pen FN Banques
    Voir la réponse
    publiée le 15/12/2017
  • Dans quelle mesure le vote de la FCC contre la neutralité du net peut nous toucher en Europe et en France?

    Etats-Unis GAFA Numérique
    Voir la réponse
    publiée le 15/12/2017
  • Bonjour, Jean-Luc Mélenchon a-t-il vraiment dit, comme le relate Slate (en citant Le 1): «Je ne me sens rien de commun avec les pays baltes. C’est le bout du monde, même les Romains ne sont pas allés là-bas!... ?

    Union Européenne Médias Jean-Luc Mélenchon France Insoumise
    Voir la réponse
    publiée le 15/12/2017
  • La cour de justice de la République est saisie pour l'affaire Urvoas-Solère. Qu'est-ce qui justifie l'existence de cette juridiction d'exception ?

  • Où Donald Trump achète-t-il sa perruque? C'est pour un ami.

  • Est-ce vrai que Leetchi finance des mosquées radicales ?