Logo checknews.fr

Votre question

APB est il fini ?
posée par Yves CHEMINAT, le 20/09/2017

Bonjour,

Dans tous les sens du terme, on peut dire que la plateforme Admission post-bac (APB), qui répartit les étudiants (notamment les bacheliers) entre les filières d'enseignement supérieur, est finie.

D'abord d'un point de vue purement pratique, APB ne ditribuera plus les jeunes étudiants entre les filières pour cette rentrée, car la procédure s'est terminée le 25 septembre. A cette date, ils étaient toujours 3 729 sans affectation – soit environ un millier de plus que l'année dernière –, selon les informations communiquées par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche à la rentrée. Pourtant, il y aurait encore 135 2016 places vacantes, qui n'ont donc pas été demandées, dans l'enseignement supérieur (voir la répartition ci-dessous). Pour régler le problème, le ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche appelle l' «ensemble des recteurs et des chefs d'établissement» à «mobiliser ces places vacantes afin d'accueillir les bacheliers qui sont encore en attente d'affectation».

Capture d'écran - rapport de rentrée du ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche

Ensuite, «la plateforme APB, telle que nous la connaissons, sera effectivement terminée l'an prochain», expliquait la ministre Frédérique Vidal au Journal du Dimanche au début du mois. En cause: l'incapacité de la plateforme à répartir l'ensemble des étudiants, mais aussi son mécanisme de recueil et de traitement des vœux, très critiqué depuis plusieurs années.

Le jeudi 28 septembre, la Commission nationale de l'informatique et des libertés a mis en demeure le ministère de l'Enseignement supérieure, de la recherche et de l'innovation pour « manquement aux règles gouvernant la protection des données ». La Cnil reproche à APB l'utilisation d'un algorithme déterminant «automatiquement, sans intervention humaines, les propositions d'affectations», une «information insuffisante des candidats», ou encore l'absence de clause, dans la convention régissant APB, concernant «la sécurité et la confidentialité des données».

Peu d'informations filtrent sur la plateforme qui remplacera APB. Seules certitudes: elle changera de nom, car «APB rappelle trop de mauvais souvenirs», expliquait Frédérique Vidal début septembre au JDD. Cependant, «une gestion informatique reste nécessaire», selon la ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche, qui promet que «le tirage au sort à l'aveugle, dans les filières les plus demandées, sera terminé en 2018».

Fabien Leboucq

Le 29 septembre 2017

Partagez cette réponse

Nos dernières réponses

  • Où en est l’enquête sur les assistants parlementaires de Jean-Luc Mélenchon à l’UE ?

    Affaires Jean-Luc Mélenchon France Insoumise
    Voir la réponse
    publiée le 15/12/2017
  • Pourquoi Leetchi permet-il le financement participatif de mosquées ? Les fonds sont-ils propres ?

    Islam Economie Numérique
    Voir la réponse
    publiée le 15/12/2017
  • Le Rwanda a-t-il mandaté un cabinet d'avocats américain pour enquêter sur le rôle de la France avant, pendant et après le génocide ? Et si oui, pourquoi aucun média français n'en fait part ?

    Afrique Médias Rwanda Génocide
    Voir la réponse
    publiée le 15/12/2017
  • Pourquoi la fermeture d'un passage à niveau coûte-t-elle environ 5 millions d'euros? (chiffre - France 2, Journal de 13h le vendredi 15 Décembre 2017)

  • Dans une vidéo postée sur le site internet pour l'emprunt patriotique du FN, Marine Le Pen explique que la banque HSBC a clôturé son compte sans raison valable. Est-ce vrai ?

    Marine Le Pen FN Banques
    Voir la réponse
    publiée le 15/12/2017
  • Dans quelle mesure le vote de la FCC contre la neutralité du net peut nous toucher en Europe et en France?

    Etats-Unis GAFA Numérique
    Voir la réponse
    publiée le 15/12/2017
  • Bonjour, Jean-Luc Mélenchon a-t-il vraiment dit, comme le relate Slate (en citant Le 1): «Je ne me sens rien de commun avec les pays baltes. C’est le bout du monde, même les Romains ne sont pas allés là-bas!... ?

    Union Européenne Médias Jean-Luc Mélenchon France Insoumise
    Voir la réponse
    publiée le 15/12/2017
  • La cour de justice de la République est saisie pour l'affaire Urvoas-Solère. Qu'est-ce qui justifie l'existence de cette juridiction d'exception ?

  • Où Donald Trump achète-t-il sa perruque? C'est pour un ami.

  • Est-ce vrai que Leetchi finance des mosquées radicales ?